dimanche 6 juin 2010

J'aime, je n'aime pas... J'aime, je n'aime pas...

Quelques citations:

La (ou le!) nutritionniste: " Ah, je ne mangerais que ça, des légumes ! Une grosse assiette de légumes grillés, des crudités, une é-n-o-r-m-e salade-repas débordante du couleur... Et pas trop de vinaigrette pour masquer le goût !" Du moins, c'est ce que la plupart (pas toutes (tous!), il y a toujours un cordonnier mal chaussé...) vous diront !


L'enfant qui apprend à goûter: " Beurk, des légumes, ça goûte rien ! J'en veux pas, même pas une petite bouchée ! "


L'homme (il s'agit généralement du genre masculin!) qui n'a finalement jamais été incité à goûter : " Bah, je les coupe en tout petits morceaux, je les mange en même temps que ma bouchée de steak, ça passe mieux. Ça passe ni vu, ni connu ! "


Bon, si je vous dis ça, c'est qu'en fin de semaine, j'ai troqué mon 6 oz de filet mignon au resto pour le 3/4 des légumes de mon accompagnateur (ah, tiens, je vous le disais, les hommes sont généralement moins fervents des légumes :) Et aussi parce que j'ai animé un groupe de jeunes de 9 à 12 ans qui ne voulaient rien savoir de "ces trucs bizarres qui goûtent pas bon"... Ça m'inquiète !



Mon objectif aujourd'hui ? Vous faire manger des légumes à tous les jours... Oui, oui, quotidiennement ! Pour y arriver, je me dois d'abord de vous faire un petit rappel (pas trop redondant, vous savez déjà tout ça...)



Pourquoi faut-il manger des légumes ?

Parce qu'avant tout, c'est nutritif ! Ils regorgent de vitamines, de minéraux et d'antioxydants. À titre d'exemple, 1/2 tasse (125 ml) de carottes crues vous fournit près de 100% de vos besoins en vitamine A ! Une tasse (250 ml) de brocoli cru (environ 5-6 fleurons, tout au plus !), 100% de vos besoins en vitamine C... Et c'est sans compter toute la quantité de fibres que les légumes vous procurent. On dit des légumes qu'ils doivent remplir la moitié de votre assiette. Si vous croyez que cela laisse peu de place à votre poitrine de poulet et votre riz, rappelez-vous que les fibres des légumes vous procureront un sentiment de satiété assez rapidement... La moitié restante en viande et en produits céréaliers sera bien suffisante pour que le bedon soit bien comblé.



Bon, comment on fait pour en manger autant !



1. On s'organise. On les prépare d'avance, en revenant de l'épicerie: pelez les carottes, coupez le chou-fleur en fleurons, lavez la laitue, préparez des bâtonnets de céleris, pelez le navet... Et mettez-en plein la vue ! Croyez-moi: si le frigo déborde de légumes prêts-à-manger, ce sera bien plus facile de les glisser dans sa boîte à lunch ou d'en prendre à la collation.



2. On opte pour la solution "facile". Et non, il n'y a pas encore de resto fast-food pour légumes...(Imaginez le service à l'auto: "Oui, je vais prendre des haricots verts gratinés au four, pour emporter SVP !") Je parle ici des légumes congelés, qui sont aussi nutritifs que les légumes crus !



3. On les prépare autrement. Vous vous lasserez moins de manger des légumes si ceux-ci sont variés et présentés sous différentes formes.

- Crus, on peut les manger en salade. Pourquoi pas des feuilles d'endives, des carottes râpées ou des asperges en tronçons pour raviver vos salades ? Essayez la laitue "scarole", dont les feuilles sont frisées et d'un violet éclatant. Vous m'en redonnerez des nouvelles. Vous pouvez aussi accompagner vos légumes crus d'une trempette nutritive (non... pas la fameuse ketchup-mayo, mais plutôt une à base de yogourt nature, de fromage frais ou de légumineuses en purée !)

- Cuits, on évite les modes de cuisson qui nécessitent beaucoup d'eau, car les légumes perdront de leur valeur nutritive. Et si légumes bouillis obligent, réutilisez l'eau de cuisson pour en faire un bouillon de légumes pour de la soupe. Le mieux est de cuire les légumes sautés, grillés, à la vapeur, au four ou au four micro-ondes en les recouvrant d'une pellicule de plastique. Et des légumes cuits, comme ça, dans l'assiette, ça peut aller pour les amateurs... Mais pour surprendre (agréablement !) les plus difficiles, apprêtez-les avec une sauce ou ce que j'appelerais "une valeur ajoutée" (sauces béchamel, tomate ou rosée, pesto de basilic, huile de sésame + sauce soja, tapenade d'olives noires, fromage râpé, etc.) À l'approche de l'été, vous pouvez aussi faire griller des tranches de courgettes ou d'aubergines, des champignons ou des cubes de poivrons sur le B.B.Q. Laissez aller votre imagination !

Et pour les aimer, comment on fait ?

Eh non ! Je n'ai pas de trucs magiques pour faire aimer les légumes instantanément à vos marmitons ou aux hommes de la maison... Je peux toutefois vous dire une chose: la persévérance est de mise ! Incitez petits et grands à goûter une variété de légumes. À la longue, leurs papilles gustatives finiront par s'adapter à leur goût. Mais patience: il vous faudra peut-être les présenter cinq.... dix... vingt.... quarante fois (!) avant qu'ils ne les apprécient !



Sur ce, bonne dégustation !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire