lundi 13 décembre 2010

Oubliez votre ligne pendant le temps des fêtes !

Quoi ? Je vous fait froncer des sourcils avec mon titre provocateur ? Mais avouez comme moi que nous sommes bombardés d'infos sur "les excès du temps des Fêtes". Et si vous cessiez de vous priver ? De calculer vos portions de tourtières et de bûche de Noël ? De compter combien de consommation alcoolisées vous avez pris ? De songer aux détestables calories que vous venez tout juste d'ingurgiter...



1. Passez du bon temps avec vos proches

On oublie trop souvent de profiter du moment qu'on a avec notre famille. Au lieu d'être attentifs aux petits plats servis, concentrez-vous sur votre discussion. Un sujet qui vous passionne, pourquoi pas ? Nous voyons généralement très peu notre famille durant l'année, trop préoccupés par notre travail, les enfants, les courses... Le repas, oui c'est plaisant et important, mais avant tout, il y a des liens précieux à entretenir !



2. Sortez !

Qui a dit que la neige ne servait qu'à enneiger les routes et les voitures ? Il existe une panoplie d'activités extérieures gratuites à faire en couple, entre amis ou en famille : patin sur glace, ski de fond, raquette, randonnées... Informez-vous sur le site Web de votre municipalité. Nous sous-estimons parfois l'originalité des activités qu'on peut faire à quelques pas de chez soi. Alliez plaisir et activité physique: voilà qui vous fera oublier le fameux "poids du temps des fêtes" !

3. "Ça arrive PLUS d'une fois par année"

Combien de fois passons-nous devant les sucres à la crème de Mamie en se disant: "Bah tant pis, un autre, de toute façon, je n'en mangerai plus de l'année !" À vous qui dites ceci, je réponds: comment osez-vous ne pas en manger à l'année longue ? Vous priver 364 jours par année n'est pas la solution... Allez-y: pigez un ou deux biscuits au chocolat le soir si ça vous dit... Laissez fondre un morceau de chocolat noir dans votre bouche si la tablette se fait désirer... Imbibez vos papilles de crème glacée si le congélateur vous appelle... Je parie que les sucres à la crème se feront beaucoup moins envier, sachant que vous aurez tous les droits d'en manger demain, et après-demain, et après-après-demain.

Bon. Si vous êtes du type "oui, mais si j'en prends une bouchée, je craque et je mange le plat au complet", rien de mieux que de rencontrer une nutritionniste (tiens, tiens, j'en suis une. Et je me déplace chez vous, en plus !) pour mieux vous conseiller.

Sur ce, je vous souhaite un bon temps des fêtes ! Pour ceux ou celles qui se le demandent: OUI j'ai fait des sucres à la crème comme à chaque année. OUI j'ai mis plein de beurre et de cassonnade. Et je file sur-le-champ me délecter de l'un de ces doux petits carrés avant que mon père et mon amoureux termine l'assiette (eux, ils n'en mangent "qu'une fois par année" ;))

Joyeux Noël !
Ho ! Ho ! Ho !


Geneviève.

1 commentaire: