mardi 4 janvier 2011

En 2011: une résolution réaliste

Vous avez entendu des gens dire qu'ils voulaient perdre du poids, en 2011. D'autres qui désiraient s'inscrire au gym. Vous avez peut-être même décidé de faire la grève de la faim pendant une semaine, après toutes ces tourtières et ces ragoûts. (Ce que je n'espère pas, tout de même !) Mais quelque soit votre résolution, si vous décidez de "changer", faites en sorte que ce changement soit réaliste. Et donc : réalisable.

À quel stade êtes-vous ?
Lorsque j'étais sur les bancs d'université, on nous parlait des fameux stades de changement de Prochaska. Je ne sais pas si c'est un secret bien gardé, mais je vous l'expose à vous, cher public, pour que ce ne soit pas que les professionnels de la santé qui soient au courant. La théorie de Monsieur Prochaska s'applique tout à fait à vos résolutions "santé". Il s'agit en fait d'un moyen pour nous d'identifier votre niveau de motivation au changement (communément appelé "l'entrevue motivationnelle"). Dès lors, lorsque vous rencontrer un entraîneur privé ou une diététiste-nutritionniste, ils tentent tant bien que mal d'évaluer votre stade de changement et de vous amener, via vos propres intentions, à être prêt et motivé pour changer.

Il y a celui ou celle qui...
1. Ne pense même pas à faire des changements (c'est le médecin qui lui demande de mieux manger et de bouger. Lui ou elle n'est pas prêt à aller de l'avant).
2. Pense à changer, mais ne sait pas comment s'y prendre
3. Réfléchit de plus en plus à changer et tente d'identifier des moyens pour s'aider
4. Passe à l'action et est déterminé à changer.

Alors, vous êtes à quelle étape ?

Mais pour être vraiment motivé...
Entreprenez des changements que vous pouvez réaliser, en vous donnant des objectifs atteignables. Car la motivation demeure dans le maintien de vos bonnes habitudes. Qui a déjà abandonné ses résolutions de l'année, incapable de maintenir ce qu'il avait décidé de modifier ? Trop d'entre nous.

Alors selon que vous soyez au stade de réfléchir au changement ou au stade de passer à l'action, je vous dis de bien choisir vos objectifs pour obtenir des changements durables et continuer d'être motivé à changer.

Histoire de cas
(ouf... Je me sens vraiment sur les bancs d'école, mais c'est pour votre bien :)
Monsieur X sait pertinemment qu'il a un surplus de poids. Son médecin lui a donné quelques avertissements, car puis quelques mois, son taux de sucre sanguin augmente et il risque de souffrir de diabète. Monsieur X ne veut pas en être atteint. Mais il ne sait pas comment s'y prendre pour faire plus d'exercice, ni comment satisfaire sa dent sucrée sans manger de chocolat chaque jour.

En 2011, il prend donc la décision de s'inscrire au gym du coin (car c'est ce que sa femme lui a dit de faire), puis au plan de son alimentation, il décide de passer à 1 morceau de chocolat par jour au lieu d'une barre au complet à la collation.

Croyez-vous que Monsieur X va maintenir sa résolution ?
Par expérience, je ne crois pas. À moins qu'il soit vraiment pris d'un élan de motivation en cours de route. D'abord, Monsieur X n'était pas prêt à passer à l'action. Il n'a pas fait de recherches pour identifier les meilleurs moyens de s'outiller. Il s'est fié au médecin, à sa femme et à son bon jugement. Mais pas à ce dont il était réellement prêt à faire !

La leçon dans cette histoire : lorsqu'on veut entreprendre des changements dans nos habitudes de vie, n'ayons pas peur de nous outiller. Si on y pense, on peut toujours demander l'avis d'un professionnel afin qu'il nous donne des conseils réalistes. Ne vous inquiétez pas: ce n'est pas parce qu'un kinésiologue (professionnel de l'activité physique) s'appelle "un kinésiologue" qu'il vous demandera de faire 30 minutes d'activités physiques intenses tous les jours. Il saura s'adapter selon votre rythme. Et ce n'est pas parce que je suis une nutritionniste (professionnel de l'alimentation) que je vous exigerai de manger des légumes tous les repas si vous avez en partant de la difficulté à en intégrer une portion par jour.

On s'adapte, on est réalistes et ce, pour votre bien à vous. Parce qu'on veut que vous changiez, mais en respectant votre rythme et votre réalité.

Sur ce bonne année 2011 et que celle-ci soit remplie de santé !

p.s.: Peu importe votre stade de changement et votre motivation, il me ferait plaisir de vous outiller à même votre domicile pour effectuer quelques changements dans votre assiette. Contactez-moi, ne soyez pas timides ;)


Une nutritionniste en direct de votre domicile, quoi de mieux pour des conseils réalistes et adaptés !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire