jeudi 25 octobre 2012

Saveurs de New York, de rues en avenues...

"Stop spreading the news... I'm leaving today... I wanna be a part of it, New Yok, New York..." nous chantait Frank Sinatra. Cette chanson me tourne dans la tête depuis dimanche dernier, à mon retour d'un petit séjour dans la Grosse Pomme. Cette année, ma visite n'a rien à voir avec celle de l'an dernier ! Une nutritionniste et un chef en devenir dans les rues de New York, c'est synonyme de voyage culinaire. Manger, manger, manger: tel est le résumé de notre escapade dans cette ville où je n'ai même pas mangé de pommes... Un résumé de notre itinéraire:

Un arrêt forcé: le Pancho
Start Smart, on repassera...
 Le côté positif d'un voyage en autobus de groupe: on ne se casse pas la tête pour l'essence et le stationnement. Parce qu'à New York, personne n'a envie d'être coincé dans un bouchon de circulation ! Mais cela implique également de devoir nous arrêter en chemin pour grignoter dans des endroits, disons-le, pas très appétissants. Moi, des patates Mc Cain dans un resto, je m'en passerais. Et que dire des céréales à déjeuner "boostées" aux antioxydants et aux colorants ? Ouin. Heureusement, nous avons eu la chance de nous reprendre à l'hôtel. Vive le gruau au miel et les oeufs montés à la crème pour le p'tit déj !

Après la foule, la bouffe!
Un plat dévoré au Halal Kart
Une virée magasinage dans un Macy's à sept étages vaut bien une Ben and Jerry's ! Après tout cet exercice, j'ai dévoré pas une, mais deux boules crème glacée. Mmmm ! Et pourquoi pas un mini-cupcake de chez Baked by Melissa par-dessus ça ? "Une bouchée pour seulement 50 calories", telle est leur devise. Honnêtement, en voyage, je me fiche pas mal des calories. Le plaisir et l'aventure sont au menu et rien ne va m'empêcher de goûter. C'est donc le ventre un peu rempli que nous avons tout de même décidé de profiter d'un Halal Kart. Une assiette à deux, ce sera suffisant pour notre bedon déjà plein. Mais le bon goût nous a presque fait refaire la file...



Shopping de foodies
Heureusement que nos amis et le chef favori de mon cousin chef, Ricardo, nous ont donné les meilleures adresses gastronomiques. Il nous a fallu un seul samedi pour arrêter:

Gâteaux hallucinants ...
À faire rêver les petits comme les grands

- Au Chelsea Market, pour ingurgiter les pains de Amy's, les brownies de Fat Witch, et les Rugelach d'une pâtisserie qui prépare des gâteaux hallucinants;

- Chez Max Brenner, on s'est laissé tenter par la dégustation du jour, une pacane parlinée enrobée de chocolat. Pur délice ! Sans oublier les seringues pour obtenir votre dose quotidienne de chocolat ! Il m'en faudrait vraiment une...


Piquez-vous, pour un boost de chocolat ;)




- Chez Eataly, ce n'est pas l'Italie, mais presque. On remercie Joe Bastianich, célèbre chef de Masterchef America, de nous avoir offert tant d'odeurs et de saveurs...






Desserts à faire baver dans les vitres,
chez Eataly
- Au Fig and Olive, un resto méditéranéen vraiment délicieux. Tajine de poulet en croûte d'épices et saumon aux olives avec fenouil confit... Wow. J'en redemande. Je ne regrette pas d'avoir boudé le London Bar de Gordon Ramsay, ce soir-là!







Alors nous sommes revenus, le coeur rempli d'émotions et les papilles comblées de bonheur. Et ce n'est qu'à mon retour que j'ai pu croquer dans une pomme, en me rappelant à quel point The Big Apple était bien plus savoureuse...

Avez-vous d'autres bonnes adresses à me suggérer pour mon prochain voyage à NYC ?

Merveilles du Chelsea Market


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire