lundi 19 novembre 2012

La fois où j'ai acheté ailleurs qu'à l'épicerie...

Noël arrive à grands pas. Sans parler de tous les cadeaux qu'on "doit" acheter! Je ne vous parlerai pas de ma vision du temps des Fêtes cette année, j'en ai trop parlé l'an dernier ;-) Quoi qu'il en soit, c'est aussi, pour moi, la fin de mon année financière. Youpi ! Les impôts, les rapports de TPS TVQ, les cotisations d'employeurs et j'en passe... Alors ne soyez pas surpris de me voir magasiner au Dollarama pour laisser respirer mon porte-feuille. Sans blague: c'est incroyable la nourriture à bas prix que l'on peut trouver ailleurs qu'à l'épicerie. Voici de récentes trouvailles qui pourraient vous faire épargner, vous aussi.

Pharmaprix
Des céréales Kashi à 3,99 $ ? J'ai dû passer pour une "granol" à la caisse en arrivant avec MES boîtes. On les retrouve normalement à près de 6,00$ en supermarché. Toute une aubaine ! Qui plus est, Pharmaprix tient sa propre marque maison de produits biologiques "Nativa". Je ne suis pas 100% bio, mais je dois dire que le profil nutritionnel de leur produit m'a fait sourire. Une liste d'ingrédients épurée, c'est tant mieux. Et à petit prix, encore mieux !


Dollarama
On retrouve des produits d'un peu partout: Chine, Japon, Turquie, Ukraine... Non pas que je sois contre l'importation, mais il serait sûrement intéressant d'encourager l'économie locale ! Je crois que c'est ce que l'entreprise a tenté de faire en faisant la distribution de noix sous l'emblème de Noix Bassé, une entreprise canadienne fondée à Montréal qui effectue le rôtissage de noix. Ok, ce n'est pas parfait: je ne connais pas la provenance de leurs noix. Mais côté "business", c'est intéressant de savoir que Dollarama fait la vente d'amandes crues et de mélanges de fruits séchés à rabais. Vous paierez 1 à 2$ pour un sachet.Si vous avez une fringale dans la ligne d'attente à la caisse durant le temps des fêtes (parce que vous êtes comme moi, le papier de Noël et les cartes, ça s'achète là), sachez qu'il y a plus que les barres de chocolat maintenant.

Je ne voudrais pas enlever la bonne volonté de tous nos marchés et nos épiciers qui travaillent très fort à négocier des prix et à nous offrir des produits de qualité. Eh oui ! Il m'arrive de "tromper" mon épicier et d'aller flâner ailleurs pour le bien-être de mon compte bancaire. Mais je n'oublierai jamais mon IGA et ma fruiterie.

Et vous, vous avez un endroit pas trop dispendieux à me faire découvrir ?


lundi 5 novembre 2012

Assiette imparfaite

Je vous le dis souvent. Je ne suis pas parfaite (heureusement!) : je ne cuisine pas toujours mes muffins maison, je mange parfois des yogourt 0% avec du Splenda et il m'arrive de ne pas du tout avoir envie de popoter, et de finir ma journée avec une banale petite salade de laitue, du thon en conserve et des biscottes. Ces jours-ci, ça ressemble pas mal à ça. Mais heureusement que je conserve toujours ma curiosité alimentaire. Chaque semaine, je fais une petite découverte, si simple soit-elle. Et ça change la routine...

Le chou cavalier
Ah oui ! Au rayon de mes "imperfections", il y aussi le "je ne connais pas tous les légumes et fruits". Le chou cavalier en fait partie. La semaine dernière, j'ai commandé une laitue romaine au Jardin des Anges, et s'avère-t-il que leur stock de romaine a été changé pour... du chou cavalier ! Quelle belle découverte ! Je me suis vraiment amusée à concocté une salade, un peu de la même façon que je l'aurais fait avec du chou kale. Il suffit de bien enrober le chou cavalier, pour l'attendrir. Voici ma recette, il suffit de mélanger:

- 3 feuilles de chou kale, émincées
- 125 ml (1/2 tasse) de feuilles d'épinards
- 5 ml (1c. à thé) d'huile d'olive
- 15 ml (1c. à soupe) de vinaigre balsamique blanc
- 10 ml (2c. à thé) de miel
- Poudre d'ail, au goût
- 1 pincée de sel
- Poivre noir au goût
- Canneberges séchées au goût
- 15 ml (1c. à soupe) de graines de citrouille

Des barres tendres style "maison". Y'était temps!
Merci à Nutrifrance de m'avoir fait découvrir les barres Omax, des barres nutritives à base de purée de dattes, de noix, de canneberges séchées... Ces barres sont délicieuses, mais très nourrissantes. Je les ai savourées toute la semaine au moins 1h30 avant mon entraînement, et bang ! Quelle performance... J'ai un faible pour celles aux dattes et amandes. Attention, vous ne les retrouverez qu'au rayon de la boulangerie chez IGA.

Minuscules merveilles: les graines de chanvre
Je connaissais déjà l'enthousiasme de plusieurs pour la graine de chanvre. J'avais d'ailleurs déjà découvert le chanvre au dernier salon Expo manger santé. Avec sa bonne dose d' oméga 3 et ses protéines végétales, je n'ai rien a dire de mal a propos de cette petite graine au goût de noisette. Dorénavant, elle ira sur mon yogourt, mes céréales, mes salades... Un peu partout ! Les petits sachets de Hemp Hearts de Manitoba Harvest sont si mignons et vraiments très pratiques pour les collations.
Que faites-vous quand vous manquez d'inspiration ? Visiter un petit marche ? Cuisinez avec des amis ? 

vendredi 2 novembre 2012

Billet "spécial Commensal" : pour Flexitariens seulement ;)

Je n'ai pas l'habitude d'écrire un blogue chaque semaine, alors pour la première fois dans l'histoire de Nadeau Nutrition, je fais un spécial pour la cause du Commensal. Des photos de leurs mets "flexi" en primeur.

Premièrement, au rayon des salades froides, ce n'est pas le choix le plus alléchant. Une salade d'épinards avec à peine un ou deux morceaux de poulet dans le plat de service, une panzanella au crabe (j'ai cherché le crabe... pas trouvé!)... Et dans le réchaud, quatre autre plats, à base des mêmes ingrédients (dont la panzanella de crabe, simplement revampée en gratin). À l'intérieur: quelques morceaux de poulet, une ou deux crevettes dans ma bouchée de casserole de courge, ensevelie sous une tonne de sauce béchamel. Et oui, la sauce a toujours le dessus dans les plats du Commensal.


Mon opinion : le poulet est tendre et ne goûte pas le fameux poulet grillé barraté du resto. Les repas sont très goûteux... Mais aussi très salés. Et honnêtement, ce n'est pas un mangeur de viande qui sera contenté de sa visite, après un ou deux morceaux de crevette et de poulet. J'étais d'ailleurs très heureuse de me réconforter avec quelques bouchées de seitan et de pois chiches, qui eux, volent la vedette dans tous les plats végé!

La leçon dans cette histoire ? La caissière me l'a racontée : "C'est fou, nous avons été occupés toute la semaine, ça a fait du bien". Les gens seront curieux d'essayer les nouveaux plats. On a parlé du Commensal, en bien ou en mal, mais on en a parlé!

Somme toute, je pense que la formule devrait être complètement revampée: au lieu de vouloir séduire une nouvelle clientèle, Commensal aurait pu essayer d'augmenter la variété de ses plats, et d'en améliorer la qualité.

Un très onctueux et délicieux mélange de courge
et de crevettes (je n'en avais pas dans ma bouchée)

Un cari de coco avec UN délicieux morceaux de poulet. Un.

Enquête de viande... Et non pas en quête de viande ! ;)
Car au bout du compte, qu'on se l'avoue tous : on va tous chez Commensal pour profiter des desserts "aux allures plus santé" mais au fond, tout aussi sucrés...(miam)

Et vous, qu'est-ce qui vous motive à manger dans les restos végé ?