mardi 22 janvier 2013

Défi #1 : Végétaliens à temps plein !















Je suis prête, Nicolas est prêt, nous sommes prêts ! J'ai garni mon garde-manger de végétaux, en espérant que le fromage et les oeufs tiendront le coup jusqu'à la semaine prochaine ! Au menu, je prévois faire des burgers à base de tofu, avec une sauce crémeuse aux noix de cajou. J'ai préparé une soupe aux lentilles la semaine dernière avec un soupçon de coriandre et de lime, puis j'ai mes edamame (fèves de soya "immatures"), que j'apprêterai selon une recette de MariEve Savaria. Il y a vraiment plein de gens inspirants en cuisine végan ! J'adore le blogue My New Roots, qui m'a également refilé de bonnes idées. Bon. Je semble très motivée et enchantée, mais je dois vous l'avouer, la transition n'est pas facile.

Yogourt grec, on se retrouvera
Je suis une fan de yogourt grec. C'est ma source de protéines pré et post-entraînement. Que ferais-je sans lui ? J'ai essayé les yogourts à base de boisson d'amandes et de noix de coco (de marque Yoso), mais je ne suis pas convaincue. Et puis ils renferment peu ou pas de protéines. Elise Desaulniers m'a partagé sa recette de yogourt aux noix de cajous. Je compte bien l'essayer !

Popoter sans cocos


Des muffins sans oeufs ? C'est possible. À vrai dire, une chance que Nature's Path a eu la gentillesse de me faire parvenir leur nouveau mélange à base de sarrasin et de graines de chia. Grâce à ceci, j'ai pu me concocter des muffins complètement renversant avec des petits fruits. Il faut dire que les graines de chia, une fois trempées dans un liquide, épaississent le mélange et permettent aux ingrédients de se lier, tout comme le font les oeufs. Avec le soupçon de vanille et de canneberges du produit que j'ai utilisé, ça donnait franchement bon goût.


"Mais pourquoi ? Es-tu virée sur le capot ?"
La chose la plus difficile à vivre,  c'est ce que les autres en pensent: "Je t'aurais bien servi du gâteau, mais... tu n'as pas le droit !" ou encore "Pfff! Comment tu vas faire pour manger des légumes pendant une semaine ?" Ouin. Moi, qui croyait influencer la famille ! En réalité, être végétarien ou végétalien, c'est un choix. Pas une religion ! D'ailleurs, je suis contente qu'il y ait des gens qui prônent ce type d'alimentation,  parce que je suis certaine que ça influence les plus endurcies, ceux qui refusent de changer, juste un peu.

Même si je vais remanger de la viande dans une semaine, je suis convaincue que ce défi va m'avoir permis de découvrir de nouvelles facettes de mon alimentation. Nous n'avons pas fini d'explorer les avantages de consommer des végétaux. On peut voir la viande comme un aliment d'occasion, sans croire qu'elle est nécessaire à notre survie, non ? Hormis les commentaires des autres, je n'ai pas eu l'impression de me priver jusqu'à date. J'aime bien la pensée d'Elise à ce sujet : "Mais le truc, c'est ça: Faut pas dire qu'on enlève la viande et le fromage et qu'on n'en mangera plus jamais. Faut ajouter de nouveaux aliments et le goût passe doucement." Pas besoin d'être végétalien pour appliquer ce truc. Que ce soit pour manger un repas de légumineuses par semaine ou pour ajouter du tofu à votre assiette, en faisant des changements graduels, vous finirez par ne plus avoir envie de viandes tous les jours... Et croyez-moi, on a de bonnes raisons de troquer notre viande pour des plantes ! En voilà une ici et une autre ici. Sans changer du tout au tout, chaque petit geste compte.

Et vous, avez-vous essayé de changer pour le mieux, côté alimentation ? Avez-vous été découragé par les propos de gens qui vous entourent ?

mercredi 9 janvier 2013

Êtes-vous anti-résolution ? Et si je vous influençais...

Assez les : "En 2013, je veux perdre 10 lbs"... Je ne dis pas que les résolutions ne valent rien, cependant, cette année, je n'ai pas envie de vous dire quoi faire. Et surtout pas quoi ne pas faire ! La santé, c'est quelque chose de fragile, et ça ne se change pas du jour au lendemain. Chaque pas que vous ferez, si petit soit-il, améliorera définitivement votre humeur, votre énergie, et aussi votre santé, à long terme. Je suis persuadée que je ne vais pas tous vous convaincre de changer en vous disant ça, n'est-ce pas ? 
Voilà pourquoi, j'ai envie de vous influencer. Parce que je ne veux pas vous dicter vos résolutions, mais surtout, parce que je veux vous donner le goût de changer vos habitudes ! Si je décide de changer une habitude, croyez-moi, je le fais pour le plaisir et surtout, je le fais pour MOI (et ceux que j'aime :)  




En 2013, j'avais envie de relever des défis. Des défis qui me permettraient de faire des découvertes alimentaires, mais surtout, d'impliquer mon conjoint, mon amoureux, afin de nous retrouver malgré les aléas du quotidien (vous savez, les soupers rapides qui finissent par faire terminer notre journée à 20h00 à cause de la vaisselle et les matins qui commencent à 6h00, où tout ce qu'on trouve à dire à notre chum ou à nos enfants c'est "Bonne journée" parce qu'on manque de temps...Et bien moi aussi je les vis !)

Pas le choix. Cette année, Nicolas et moi, on va passer plus de temps ensemble et on aura plus de points en commun. Des petits défis, courts dans le temps et réalistes en fonction de nos horaires, c'est ce qu'il nous faut. Voici donc les défis "officiels" de la famille Nadeau 2013, après plusieurs minutes de brainstorm:

Mois #1 : Une semaine de repas végéta L iens. Ça, c'est mon idée. À vrai dire, je ne pense pas me convertir au végétalisme. Par contre, j'avais envie d'avoir une bonne raison, une fois pour toute, de cuisiner des recettes vraiment différentes. De la sauce crémeuse à base de noix de cajous, des hamburgers à base de champignons, des desserts sans lait et sans oeufs... Des découvertes, il y en aura !

Mois #2 : 30 push-up, matin et soir. Le soir, c'était mon idée. Mais Nicolas tenait à ce qu'on tente de nous lever un peu plus tôt. Après tout, ce sera amusant de faire de l'exercice à 6h00 du matin en bobettes avec une bonne haleine ;-) Le fou rire, en bougeant !

Mois #3 : Une semaine sans sucre "ajouté". Vous l'avez compris: pas de yogourt sucré, pas de céréales sucrées, pas de miel, pas de sirop d'érable, pas de chocolat. Ouf, j'admets que c'est un peu se priver de plaisir. Mais, j'ai envie de voir si mes papilles réussiront à adopter le yogourt et le gruau nature, et surtout, de voir comment je peux arriver à sucrer des recettes à l'aide de fruits frais ! C'est juste une semaine. Franchement, une vie sans sucre et sans chocolat, je n'y crois pas.

Mois #4 : Un mois sans alcool, ni caféine. J'ai trouvé l'idée de l'alcool, parce que Nicolas avait une fâcheuse habitude de boire sa bière chaque jour durant les fêtes ;) Mais il m'a vite remise sur Terre en me disant que j'étais carrément dépendante au café. Il a un raison. Je vais m'en passer, un p'tit instant, question de mieux pouvoir l'apprécier quand je le siroterai à nouveau !

Mois #5 : Courir 5 km par jour pendant 2 semaines. Nicolas et moi adorons courir, alors pourquoi pas nous planifier des rendez-vous de courses en amoureux ?

Mois #6 : 10 minutes de soccer par jour pendant 2 semaines. Je fais un effort pour faire plaisir à Nicolas, car il est un adepte de soccer. Et j'ai peine à "kicker" un ballon. Je m'améliorerai pour sûr !

Mois #7 : 1 mois de commissions (épicerie, pharmacie) à pied ou à vélo. C'est notre pas pour l'environnement et surtout, pour économisier sur l'essence...

Je veux vous influencer !
Mois #8 : 1 heure de soccer intensif par jour pendant une semaine : J'en fais beaucoup, hein, des concessions ?

Mois #9 : 1 semaine d'alimentation sans gluten. Attention ici: je ne prône pas l'alimentation sans gluten pour l'ensemble de la population ! Par contre, je côtoie des gens atteints de maladie coeliaque et j'aimerais connaître d'autres façons de préparer des recettes à l'aide d'aliments sans gluten (dessert à base de gomme xanthane, pain sans gluten, etc.) Cela va me permettre de mieux comprendre la réalité des gens vivant "sans gluten"! 

Mois #10 : 1 semaine sans sel "ajouté". Celle-là sera très difficile. Imaginez, il y a du sel ajouté dans le pain de boulangerie, les céréales à déjeuner, les vinaigrettes, le fromage... Est-ce vraiment réaliste ? Je ne sais pas. Chose certaine, je cuisine déjà beaucoup avec les épices et les fines herbes, et je compte en découvrir d'autres variétés.
Mois #11 : 1 semaine au gym pendant une heure. C'est ici que Nicolas se reprend, car moi je n'ai aucune difficulté à me rendre au gym. J'adore me défouler avec des poids lourds. Je suis peut-être un cas d'exception, mais à tout le moins, je le fais par pur plaisir. 

Mois #12  : Le gros coup avant la fin de l'année, une semaine sans aliments transformés. J'ai toujours rêvé de faire mon propre yogourt. Il n'est jamais trop tard pour commencer !

Comme je vous l'ai mentionné au tout début, je ne vais pas relever ces défis dans l'espoir d'améliorer ma santé, ni de satisfaire les attentes de quelqu'un d'autre. J'ai envie de le faire. Je m'amuse. Je découvre. Car la saine alimentation et l'activité physique doivent passer avant tout par le plaisir. Sinon, c'est quoi, la vie ?

Et vous, ça vous donne envie de relever un défi ce mois-ci ? Allez-y ! Toute la famille doit manger des légumineuses au moins 5 fois ce mois-ci. Ou encore, tout le monde doit faire 10 minutes d'activité physique à l'heure du dîner au bureau. Go Go Go ! 

Bons défis et surtout, ayez du plaisir !