lundi 3 février 2014

Quand le "plan" n'est pas un bon plan...

Comme certains d'entre vous le savent, je suis présentement 6 candidats dans le cadre de La Résolution. Chacun d'entre eux devra faire un demi-marathon, et pour certains, une compétition de fitness au mois d'avril. Avouons-le, c'est un défi de taille. Et comme ces 6 personnes vivent présentement le quotidien rigoureux d'un athlète, ils ont droit à mes conseils en tout temps, en plus d'un menu personnalisé basé sur leurs besoins nutritionnels. Contrairement à ce qu'on pourrait penser, suivre un menu (ou un "plan alimentaire"), ça n'a rien de naturel. Personne ne va suivre un "plan" toute sa vie. Alors, pourquoi ces individus ont-ils besoin d'un plan alimentaire ? Et pourquoi suivre un menu n'est peut-être pas une bonne idée pour vous ? C'est ce que je tente d'éclairer aujourd'hui.


Les plans alimentaires ne sont pas pour vous si...

Vous aimeriez perdre du poids ? Faire fondre de la masse grasse sur votre abdomen ? Vous avez essayé tous les régimes, en passant par la diète protéinée et Weight Watchers ? Ça n'a pas fonctionné et vous désirez entamer une démarche pour réduire ce chiffre sur la balance qui va ENFIN marcher ?

Et bien désolée de vous décevoir, mais le plan alimentaire n'est pas une bonne idée pour vous. Avant de penser à perdre du poids, il faut d'abord que régler vos conflits intérieurs. Souvent, on tente de perdre du poids pour les mauvaises raisons: parce qu'on veut être mince, parce qu'on veut se sentir belle... Cette pression exercée par la société ne fait que renforcer votre problème de poids. Notamment parce que cela génère un stress "chronique", lequel accroît la sécrétion de cortisol, une hormone qui a tendance à faire augmenter le poids sur la balance.

De plus, vous faire dire "quoi manger" à l'aide d'un plan alimentaire pourrait aggraver la relation que vous avez avec la nourriture. Car ce qui est le plus important, c'est d'abord apprendre à manger pour le plaisir. Si vous êtes satisfait de chaque bouchée, vous serez moins tentés de grignoter du chocolat, des biscuits ou des chips pour combler vos envies.

Prenons un exemple: Judith a envie de chocolat. Mais elle se dit que ce n'est pas bon pour son poids. Alors elle mange une pomme. Son besoin de chocolat n'est pas assouvi. Elle décide donc de prendre une poignée de noix. Finalement, elle n'en peut plus de se priver, et succombe à son morceau de chocolat. Si Judith avait mangé son chocolat en premier, elle n'aurait sûrement pas mangé autant, et aurait tout de suite été satisfaite !

Conclusion : Au lieu de vous aider à perdre du poids, le plan alimentaire pourrait davantage "empoisonner" votre relation avec votre nourriture. Avant de penser à suivre un menu ou un plan comprenant X nombre de calories, songez d'abord à rencontrer un diététiste nutritionniste.



Les plans alimentaires sont pour vous si...

Certaines personnes sont très à l'aise avec les plans alimentaires. En effet, ceux-ci peuvent permettre de découvrir de nouvelles recettes, des aliments méconnus et savoureux, apprendre à se servir des portions plus petites qui suffisent pour réduire notre appétit, etc. Par ailleurs, cela dépend également de la personnalité de l'individu, et de son passé émotif envers les aliments. Les hommes, par exemple, sont souvent plus à l'aise avec les plans alimentaires, car ils aiment être encadrés et savoir "où ils s'en vont". Quant aux femmes, celles-ci sont souvent à risque de troubles de comportements alimentaires. Les encadrer dans une structure peut créer l'impression qu'il existe des aliments interdits, menant ainsi à de la privation, de la frustration, puis à des excès alimentaires. 


En revanche, il arrive que des plans alimentaires soient très utiles et même essentiels. C'est le cas, par exemple, lorsqu'un athlète désire maximiser ses performances sportives. Afin d'améliorer sa condition physique, réduire les risques de blessures et atteindre une composition corporelle optimale, il importe de surveiller étroitement les apports en calories, glucides, protéines, lipides, vitamines ou minéraux. Pour réduire les risques de troubles de comportements alimentaires, le plus important est d'être encadré par un diététiste nutritionniste et un psychologue.

Alors, on résume

À mon avis, si vous désirez suivre un plan alimentaire, assurez-vous :

- De le faire pour les "bonnes raisons" (ex.: améliorer mes performances sportives) et non pas pour régler votre problème de poids.
- D'être suivi par un diététiste nutritionniste et/ou un psychologue. D'ailleurs, votre plan alimentaire doit être effectuée par un diététiste nutritionniste. Il faut que votre plan contienne des aliments variés, et qu'il ne soit pas monotone.
- De retirer de votre vocabulaire le mot "triche" ou "cheat day" : c'est normal de ne pas suivre un plan alimentaire à la lettre et d'avoir des écarts. Avoir une certaine liberté sur ce que l'on mange permet même de réduire l'obsession par rapport à la nourriture


Enfin, il existe très peu d'études à l'égard de l'efficacité réelle des plans alimentaires. Et s'il y en a, celles-ci démontrent, par exemple, une amélioration des paramètres sanguins lorsque les individus reçoivent des conseils nutritionnels, que ceux-ci suivent un plan ou non.

Ceci dit, je pense que les plans alimentaires peuvent être une source d'inspiration en cuisine, un repère pour nous aider à mieux manger et surtout, faire découvrir des aliments qu'on n'aurait pas osé acheter. Voyez-le comme un outil de plaisir plutôt qu'un cadre règlementaire !


Références:
- Intuitive Eating: a revolutionary program that works, E. Resch, E. Tribole, 2012.
- Padrão MJ, Barbosa MR, Coimbra JL.Meal plan in the treatment of anorexia nervosa: a way of feeding the disorder and starving the patient.Glob J Health Sci. 2012 Nov 11;5(1):112-24.
- Metz JA, and al., A randomized trial of improved weight loss with a prepared meal plan in overweight and obese patients: impact on cardiovascular risk reduction. Arch Intern Med. 2000 Jul 24;160(14):2150-8.

1 commentaire:

  1. la recette que j'ai ne me satisfait pas ,je suis très preneuse !! merci par avance
    un bon recette j'ais déjà traité un site comme ca
    http://le-couscous-marocain.blogspot.com

    RépondreSupprimer