lundi 7 avril 2014

Objectif : amour de soi

Ce samedi, j'ai eu la chance d'assister pour la première fois à une compétition de fitness. C'est qu'une de nos candidates à La Résolution, Mélissa, y participait dans la catégorie "novice-grande taille". J'aimerais publiquement la féliciter pour son courage et sa détermination ! Elle rayonnait sur scène !

En étant assise dans l'audience, j'ai réalisé à quel point plusieurs personnes ont soif de défis pour s'accomplir. Moi la première ! En tant que professionnel de la santé, j'en ai relevé plusieurs, non seulement en étant à la tête de ma propre entreprise, mais aussi en ayant l'audace de faire les choses différemment, et d'avancer, sans trop me soucier de ce que les autres allaient en penser. Relever des défis pour améliorer mon estime, gagner de la confiance. Oui, c'est ça, je dirais, qui reste le plus important.

Je regardais ces corps à la fois gracieux, musclés et féminins défiler sous mes yeux en me disant : "mais pourquoi vouloir faire ça ?" Ce que je retiens de cette expérience est loin de toutes les pensées stéréotypées à l'égard des femmes musclées. Plusieurs diront que les athlètes de fitness recherchent de l'attention, désirent un corps parfait, veulent de la reconnaissance, se prennent pour des petites princesses... Et c'est drôle, lors de cette soirée, je n'ai rencontré que des femmes accomplies, fières, déterminées, courageuses, audacieuses, belles de l'intérieur et reconnaissantes envers ceux et celles qui leur sont venus en aide.

Compétition de fitness IDFA 

On juge facilement les femmes avec un corps svelte, musclé, presque irréel, voire parfait. Mais je me demande si ce n'est pas plutôt par jalousie. Personne n'est obligé d'avoir un corps parfait pour être en santé, je l'admets. Mais pourquoi ne pourrait-on pas se réjouir pour ceux et celles qui pratiquent un sport avec détermination pour atteindre des objectifs de composition corporelle ? Ces gens dont le quotidien est rempli de bonnes habitudes de vie ne pourraient-ils pas nous inspirer ?

Je vous invite à réfléchir avec moi. Plutôt que d'envier le corps d'hommes ou de femmes musclés, et de nous culpabiliser parce qu'on n'a pas l'apparence désirée, pourquoi ne pas détourner notre attention et passer tout simplement à l'action ? Vous n'êtes pas obligé d'avoir des objectifs aussi intenses que la compétition de fitness. Ça peut être une course à pied, une marche pour une levée de fonds, une course à obstacle...

Contrairement à ce qu'on pourrait penser, les athlètes de fitness que j'ai rencontrés ne se sentent pas accomplis à cause de leur "6-packs". Ce qui les rend fiers et fières, c'est de voir tout le parcours qu'ils ont fait, et de constater à quel point ils ont gagné de la confiance envers eux-mêmes. Et ça, pour moi, c'est ce qu'il y a de plus important.

Confiance, estime de soi, amour de soi.

Qu'en dites-vous ?

1 commentaire:

  1. Merci Geneviève de si bien résumer ma pensée. Je me reconnais dans ton texte :)) Sky is the limit !

    RépondreSupprimer