vendredi 4 juillet 2014

"Fudge-sicles" rocky road en moins de 15 minutes


Après avoir goûté à ces friandises glacées faites maison, vous ne voudrez plus rien savoir des versions commerciales ;-)

"Fudge-sicles" rocky road en moins de 5 minutes

Pour 6 petits fudge-sicles

Temps de préparation : 10 minutes
Temps de cuisson: 5 minutes
Temps de congélation : 2 heures

Ingrédients

- 250 ml (1 tasse) de lait ou de boisson végétale enrichie (amandes, soya, riz)
- 80 ml (1/3 tasse) de brisures de chocolat + 15 ml (1c. à soupe) pour la touche finale.
- 15 ml (1c. à soupe) de fécule de maïs
- 2 guimauves entières + 3 guimauves en dés (ou quelques guimauves miniatures) pour la touche finale
- Moules à "pop-sicles" ou petits plats à tapas avec cuillères

Préparation
1. Faire fondre le chocolat avec le lait et la fécule dans une casserole.
2. Ajouter 2 guimauves, puis amener à ébullition.
3. Répartir le mélange dans les moules prévus à cet effet.
4. Couvrir de guimauves et de brisures de chocolat (touche finale!)
5. Faire congeler environ 2 heures, puis passer le contenant sous l'eau tiède pour démouler les fudge-sicles.



Crème glacée sans produits laitiers choco-arachide


Le temps chaud m'a donné toute une envie de manger de la crème glacée. Dieu du ciel ! Comme je refuse de passer mes journées à la crèmerie (non mais, le porte-monnaie va en souffrir. Et ma santé aussi...) j'ai décidé de concocter cette recette hyper simple qui nécessite seulement quatre ingrédients ! Bon appétit :)

Crème glacée sans produits laitiers choco-arachide

Pour 2 portions
Temps de préparation: 5 minutes

Ingrédients
- 2 bananes congelées
- 15 ml (1c. à soupe) de beurre d'arachide naturel
- 5 ml (1c. à thé) d'essence de vanille
- 30 ml (2c. à soupe) de brisures de chocolat (sans traces de produits laitiers, pour les personnes allergiques!)

Préparation
1. Retirer la pelure des bananes congelées à l'aide d'un couteau.
2. Déposer les bananes dans un robot culinaire, puis ajouter le reste des ingrédients.
3. Mélanger jusqu'à homogénéité.
4. Servir aussitôt, ou mettre au congélateur jusqu'au moment de servir.



mercredi 2 juillet 2014

On mange parce que l'on change...

Quand je plonge dans mes vieux souvenirs, je repense à qui j'étais, toute petite, et ça me surprend à chaque fois. Ouf ! Ce qu'on peut changer au courant d'une vie ! Nos envies, nos désirs, nos passions, nos projets, notre personnalité, nos besoins... On évolue.

Même notre assiette se transforme au courant d'une vie. Je me souviens une époque où tout ce dont j'avais envie, c'était du macaroni au fromage de ma grand-mère. Certains soirs, même, c'était la boulette de steak haché, sauce brune et patates pilées. Rien de plus simple... Ma mère avait intérêt à ne pas me servir du poisson, parce que c'était "poison" ;) Chaque matin, au courant de mon adolescence, je dévorais avec appétit un gigantesque muffin au chocolat du Costco. Je me souviens que je le sortais du congélateur, je le tranchais en huit, et je le réchauffais au micro-ondes. Les pépites de chocolat fondaient, et c'est ça qui me faisait sentir au huitième ciel ! Je suis ensuite passée par la phase "je mange juste des salades" pour ensuite retomber dans les Pop-Tarts au chocolat (double chocolat. Ouch.) Et puis je me suis relevée, pour intégrer encore plus de légumes, de fruits, et même... du poisson (pas poison) !
Mes burgers de dinde avec de la patate douce, un vrai repas d'athlète!
Aujourd'hui, je mange parce que je change. J'ai accepté que ce que j'ingurgite aujourd'hui n'est probablement pas ce que je savourerai demain. J'ai des "phases". Parfois, je me sens "grano", j'ai envie de manger "bio", "cru", "végé". Présentement, je suis dans une période de "performance". J'ai envie d'améliorer mes capacités physiques, d'essayer de nouvelles méthodes de m'alimenter. Les "shakes" de protéines et les blancs d'oeuf sont entrés dans ma vie, et j'ai délaissé tant bien que mal mes yogourts aromatisés avec du sirop de sucre. Un jour, ça changera encore, et encore. Qui sait, je finirai peut-être par intégrer les insectes et les germinations :) ?

Ma leçon ? Acceptez qui vous êtes, et ce que vous mangez, dans un moment donné. Aujourd'hui, je pense à performer, parce que c'est mon identité, à l'instant présent. J'en ai envie ! Et j'ai du plaisir à le faire. Mais demain, ce sera peut-être autre chose. Alors, qui est votre assiette ? Une néo-végétarienne qui découvre silencieusement les joies des végétaux ? Une bibitte à sucre endurcie qui tente de se défaire de cette habitude ? Une amoureuse du pain et des pâtes qui ne s'assume pas ?

Soyez qui vous êtes, et ayez du plaisir à manger ce que vous mangez, car demain, on ne sait jamais ce qui nous attend...