mardi 17 novembre 2015

Biscuits aux purées récupérées

Par purées récupérées, j'entends "biscuits ultra-moelleux à la citrouille, pomme et cannelle et pépites de chocolat". Sérieusement, ces biscuits sont tellement bons que je n'ai pas eu le temps de les prendre en photo. Ils ont été dévorés par toute la maisonnée... C'est grâce à la purée de pomme de ma belle-mère et à un restant de purée de citrouille que j'ai pu préparer ces biscuits si tendres et savoureux. Et ce, en moins de 30 minutes !
Voici donc ma recette. Et en vrai, mes biscuits ressemblaient à cette photo de Sally's Backing Addiction, sauf que ma version est 2 fois moins grasse et 3 fois moins sucrée ;) avec saveur et plaisir garantis !

Tiré de www.sallysbakingaddiction.com

Biscuits aux purées récupérées


Rendement : 16 biscuits
Temps de préparation : 10 minutes
Temps de cuisson: 20 minutes


Ingrédients

- 250 ml (1 tasse) de flocons d'avoine
- 250 ml (1 tasse) de farine de millet (ou de blé entier)
- 60 ml (1/4 tasse) de lait écrémé en poudre
- 60 ml (1/4 tasse) de cassonade
- 60 ml (1/4 tasse) de margarine molle (ou de beurre, de toute façon, c'est une si petite quantité!)
- 1 oeuf
- 125 ml (1/2 tasse) de purée (compote) de pomme sans sucre
- 125 ml (1/2 tasse) de purée de citrouille maison ou en conserve
- 5 ml (1c. à thé) de cannelle moulue
- 1 ml (1/4 c. à thé) de muscade moulue
- 10 ml (2c. à thé) de poudre à pâte
- 80 ml (1/3 tasse) de brisures de chocolat noir
- 80 ml (1/3 tasse) de noix de cajou hachées (ou autre type de noir, au choix)


Préparation
1. Préchauffer le four à 375 C (190 C). Tapisser une plaque à biscuits de papier parchemin.
2. Mélanger tous les ingrédients dans un grand bol, puis mélanger (normalement, on séparerait les ingrédients liquides des ingrédients solides avant de mélanger, mais là, j'avoue que je ne me suis pas cassée la tête. Et ça a bien fonctionné.)
3. Déposer des petites cuillères du mélange de sorte à faire 16 biscuits (sur une plaque ou en deux cuissons, selon la grosseur de votre plaque).
4. Cuire environ 20 minutes ou jusqu'à ce que les biscuits soient dorés.
5. Déguster avec un bon café :)



dimanche 1 novembre 2015

Pâte à biscuits "crue" aux probiotiques

Parce que ce n'est pas toujours évident de boire du lait fermenté, mais que c'est évident que les probiotiques offrent des bénéfices à notre santé, voici une recette simple que vous pourrez savourer en famille, tant au déjeuner qu'à la collation.


Pâte à biscuits crue aux probiotiques





Rendement : 2 à 3 portions
Temps de préparation : 5 minutes
Temps de cuisson : aucun

Ingrédients

- 1 pot de Bio-K+ à la vanille
- 90 ml (1/3 tasse) de farine de tapioca (ou blé, ou millet, ou coco, ou amandes, au choix!)
- 30 ml (2c. à soupe) de flocons d'avoine à cuisson rapide (facultatif)
- 60 ml (1/4 tasse) de cassonade tassée
- 30 ml (2c. à soupe) de beurre de noix (arachides, amandes, tournesol, au choix!)
- 90 ml (1/3 tasse) de brisures ou de copeaux de chocolat noir
- Cannelle moulue, au goût
- Une pincée de sel

Préparation 

1. Mélanger tous les ingrédients dans un bol et servir.


N.B.: Par souci de transparence, je désire souligner que l'élaboration de cette recette a été rendue possible grâce à l'appui de l'entreprise Bio-K+.

Je veux ton bien : aime tes intestins !

La semaine dernière, j'ai eu le plaisir de participer à un congrès de deux jours au sujet des probiotiques et la santé du tube digestif. C'est la deuxième fois que j'assiste à ce symposium car les intestins me fascinent. Carrément. Ils ont beau être longs, laids, gazeux et boueux (eurk!), ces longs boyaux regorgent de petites merveilles aux bénéfices encore insoupçonnés: le microbiote.

Crédit photo: Radio Canada 


Le microbiote, c'est l'ensemble des bactéries qui peuplent nos intestins. Depuis quelques temps, les chercheurs s'y attardent et considèrent maintenant l'ensemble de ces micro-organismes comme un organe. Les bactéries du corps humain, tant celles présentes dans notre tube digestif que sur notre peau, ont de nombreux rôles à jouer. Un débalancement de notre flore intestinale, ou un manque de diversité bactérienne, pourrait être à l'origine de divers problèmes de santé.

Certains disent même de l'intestin qu'il est notre deuxième cerveau. En effet, les bactéries intestinales produisent du tryptophane, un acide aminé qui, à son tour, fabrique une hormone: la sérotonine ("hormone du bonheur"). D'ailleurs, les gens qui en produisent moins seraient plus à risque de dépression. Par ailleurs, une flore bactérienne saine sécrète aussi des acides gras à chaînes courtes, lesquels auraient un effet positif sur notre cerveau.

Les bactéries intestinales doivent hors de tout doute garder la forme si on veut jouir d'une santé optimale. Voici quoi faire pour offrir le meilleur traitement à votre intestin et aux bactéries bénéfiques qui s'y logent.

#1 Une saine alimentation
On se répète, mais c'est la base. Manger beaucoup de fibres, peu de gras saturés et des antioxydants en provenance de légumes et de fruits, c'est gagnant pour équilibrer la flore intestinale.

#2 Faire de l'activité physique
Rien d'neuf, mais qui fonctionne: bouger augmente la diversité des bactéries digestives.

#3 Consommer des probiotiques
Ces bactéries vivantes viennent offrir un support aux bactéries déjà présentes dans votre tube digestif. Beaucoup de recherches ont lieu à propos des probiotiques: ces microorganismes demeurent très prometteurs, et permettraient d'enrayer plusieurs problèmes de santé (on n'a qu'à penser à Bio-K qui est proposé d'emblée aux patients dans certains hôpitaux pour empêcher la propagation de C.Difficile, preuves scientifiques à l'appui!). Prendre un supplément de probiotiques quotidiennement ne peut certainement pas faire de tort. Voici une recette pour vous inspirer !

#4 Une bonne dose de prébiotiques
Les prébiotiques "nourrissent" les probiotiques. Grâce à eux, les bactéries intestinales pourrait sécréter des hormones qui favoriseraient la satiété (absence de faim), et ainsi améliorer le contrôle du poids. Des études sont en cours, et ça promet ! On retrouve des prébiotiques de façon naturelle dans le topinambour, les asperges, les artichauts et même, le miel.


Conclusion ? Il n'y a pas de recettes ou d'aliments miracles pour prendre soin de vos bactéries intestinales. Consommez des aliments peu transformés, intégrez les pro et prébiotiques et faites du sport ! Alors, on commence quand ?


N.B.: Par souci de transparence: J'ai décidé de rédiger cet article non seulement parce que je m'intéresse à ce sujet et que j'ai assisté à une formation, mais aussi parce que je participe à titre de nutritionniste à la campagne à propos du deuxième cerveau, visant la promotion des produits Bio-K+ envers lesquels j'accorde toute ma confiance.