mardi 20 décembre 2016

Le top 5 des phrases alimentaires à ne pas dire à Noël

Parce que je les ai trop souvent entendues et qu'elles sont parfois désagréables, au point de ne pas vouloir y répondre, je vous indique quelles phrases ne pas prononcer lors de vos prochains partys de Noël. De quoi éviter des silences créant des malaises...

p.s.: Oui, j'ai l'air d'avoir eu une petite montée de lait, mais c'est sans rancune à ceux et celles qui me les ont dites ! ;-) Ne ressentez aucune culpabilité, au contraire, vous m'avez inspiré ceci! Sans offense...



1. "Wow, t'es bin belle ! T'as maigri du visage, ça te fait bien."

Ou, à l'inverse "T'as pris un p'tit peu de gras, ça te fait bien des rondeurs"...

Honnêtement, les remarques à l'égard du poids sont complètement inadéquates, inutiles et blessantes. Vous n'avez pas vu quelqu'un depuis plusieurs mois et la première chose que vous remarquez, c'est son apparence physique. Vraiment ? Vous souciez-vous réellement de ce que cette personne a l'air ? Pensez-vous franchement que la beauté de cet individu dépend de sa minceur ? Je ne crois pas. Demandez-lui plutôt comment va la santé ou si elle est heureuse, ou encore mieux, dites-lui simplement combien il fait bon de la revoir.

2. "T'étais pas au régime toi ? Tu ne devrais pas manger de (...)"

Primo, ce que la personne décide de manger ne regarde qu'elle-même. Secundo, peut-être que celle-ci vit beaucoup de difficultés à l'égard de son alimentation, et ce n'est pas le temps d'en parler. C'est le temps de festoyer, de profiter des plaisirs gustatifs que procure la nourriture et de célébrer avec les gens qu'on aime. Gardez vos pensées pour vous !


3. "Check la végétarienne qui mange juste des légumes. Tu sais pas ce que tu manques, la tourtière est bonne ! De toute façon, la viande, c'est un animal qui a mangé des légumes..."

Croyez-moi, vous ne voulez pas vous embarquer dans une argumentation sur le végétarisme à Noël. De quoi mettre en furie vos proches qui ont adopté ce mode d'alimentation pour une question de valeurs personnelles. Des valeurs, même les omnivores en ont. Chacun est différent. Célébrez la différence et soyez curieux et empathique à l'égard des modes alimentaires des autres. Être ouvert et s'intéresser au végétarisme, ce n'est pas nécessairement y adhérer. Voilà qui est beaucoup plus respectueux et aimant envers vos proches.

4. "Comment ça tu ne bois pas ? T'es bin plate ! Prends donc un p'tit verre, ça te fera pas de mal."

Moi, j'aime siroter un verre de vin ou une bière noire de temps en temps. Des fois, ça ne me tente pas de boire. Comme d'autres fois, ça ne me tente pas de manger du tofu ou du steak haché. Forcer quelqu'un à boire alors que ça ne lui tente pas, c'est... comment dire... une forme de harcèlement "alcoolique" ? Sans blague. J'adore le café, pas l'effet. J'aime le vrai goût du café. Et plusieurs n'aiment pas le café. Pourtant, je ne me souviens pas une seule fois avoir dit à un proche : "Ayoye, t'as l'air vraiment détruit. Tu devrais boire un bon café pour arrêter d'avoir l'air de quelqu'un qui vient de sortir du lit. Même si tu n'en veux pas, ça t'en prends..." Boire de l'alcool me semble être une norme sociale. Et pourtant, ça ne fait pas de celui qui n'en prends pas quelqu'un d'asocial ! Mais celui qui a besoin d'alcool pour le devenir a, selon moi, un problème beaucoup plus important que celui qui n'en consomme pas...

5. "Toi, la nutritionniste, tu manges ça du dessert ?"

Y'a certains jours où je souhaiterais n'avoir jamais dit à personne que j'avais un diplôme d'études en nutrition. Comme si avoir cette "étiquette" faisait de moi une "diéto-terroriste" (oui, on me l'a déjà servie, celle-là...) démonisant tout aliment riche en sucres, en gras ou en sel. Oui, je mange du dessert. Et j'espère que tout le monde en mange. Non, je ne mange pas juste du chou frisé et du tofu (qui, en passant, peuvent être ultra-délicieux si on sait bien les apprêter).

Ma relation avec les aliments, et comment je les perçois, est beaucoup plus importante que les nutriments qu'ils m'apportent. Je souhaite à tout le monde de voir les choses ainsi.

C'est mon souhait pour vous en 2017. Arrêtez de réfléchir vos aliments et appréciez-les. C'est ainsi que vous mangerez moins et mieux !

Joyeux Noël et Bonne Année !

2 commentaires:

  1. J'adore cet article Geneviève !!! Il me rejoint tellement!! Joyeux Noël et bonne année à toi aussi.

    RépondreSupprimer
  2. Ah ah ah ! Super article ! C'est exactement ce que je ressens et ce que j'entends à tous mes repas de famille :) Mais ce qui me rassure c'est que même mon coach de ma salle de sport la teste de buch suit les mêmes valeurs que moi. Du coup on les partages et ça nous fait du bien ;) Accrochez-vous c'est super ce que vous faites ! Bonne continuation :)

    RépondreSupprimer